FANDOM


Le Manoir Hanté (The Haunted Mansion), aussi connu dans sa version française comme le Manoir Fantôme (Phantom Manor), est un parcours scénique des parcs Disney.

Histoire

L'origine de l'attraction remonte au début des années 1950, lors de la conception de Disneyland à Anaheim, en Californie. Walt Disney avait envisagé une maison hantée de type « parcours scénique » à travers un décor d'objets animés. La conception de l'attraction fut donnée à Harper Goff qui réalisa de nombreux dessins préparatoires. L'un de ses dessins a souvent été présenté : il s'agit d'une maison américaine rurale légèrement délabrée. Elle devait être située au bout d'une rue en impasse commençant sur Town Square au pied de la gare du Disneyland Railroad. Mais Walt ne voulait pas trop d'un bâtiment en mauvais état, il considérait que cela gâcherait le côté magique du parc. Ses mots furent simples, « l'aspect extérieur était à la charge de vivants et l'intérieur des fantômes ».

Un projet fut développé par Ken Anderson et une trace sous la forme d'un enregistrement datant de 1957 permet de connaître la teneur de l'attraction.

Ce devait être une maison hantée en walkthrough (parcours scénique à pied) dans la demeure du « Capitaine Gore » dont la visite aurait été assurée par son majordome. Mais le capitaine est en réalité le pirate « Black Bart » et l'esprit de sa fiancée morte hante la maison et a poussé le capitaine au suicide. Son corps devait être visible à la fin de l'attraction, pendu dans l'entrée. Walt Disney aurait réécrit le scénario dans une version moins morbide. En 1959, les imagineers Rolly Crump et Yale Gracey modifient l'histoire pour faire se marier le couple mais dans la ville de Sleepy Hollow, le cavalier sans tête s'invitant à la cérémonie.

Avec le projet de New Orleans Square, situé derrière Adventureland, l'extérieur changea pour devenir un manoir hanté des États du sud de l'Amérique avant la guerre de Sécession. Le bâtiment fut construit en 1962 et 1963. La façade définitive de l'attraction fut achevée en 1963. Mais le bâtiment resta vide durant six ans principalement en raison des projets liés aux attractions pour la Foire internationale de New York 1964-65 et de l'incertitude du contenu exact. Durant cette période, Rolly Crump laisse aller son imagination et crée de nombreuses scènes d'épouvantes. Afin que la visite du manoir hanté ne se termine pas simplement par un brutal retour au soleil, il propose l'ajout d'un restaurant. Walt Disney préféra à la place un espace de type Musée des Horreurs (ou monstruosités). Bien que des schémas fussent réalisés, le projet fut finalement abandonné. Avec la mort de Walt en 1966, ses réticences sur l'aspect morbide furent partiellement balayées et l'aspect actuel de l'attraction vit le jour.

La version de Disneyland a ouvert ses portes le 9 août 1969 et fut successivement mise à jour en 1995, 2005, et 2006. De même, la version du Magic Kingdom (exportée à Tokyo Disneyland) a subi plusieurs changements en 2007.

Le script et les chansons furent conçus par X Atencio tandis que la partie technique fut conçue sous la direction de Marc Davis, célèbre Imagineer et l'un des neuf sages (les neuf personnes qui ont réalisé Blanche-Neige et les Sept Nains) de Disney.

La version de Disneyland Paris, baptisée Phantom Manor, est légèrement différente et possède surtout une thématique renforcée, avec une histoire plus sombre (plutôt une légende) qui associe l'attraction au décor environnant ainsi qu'un ton plus sinistre et mélancolique. Elle est la seule version à déroger au « dogme » établi par Walt Disney, qui stipulait qu'aucun élément des parcs ne devait paraître sale, abandonné ou simplement non entretenu. Cependant, il était nécessaire de travailler le symbolisme d'un tel édifice.

Les Imagineers ont construit sur la rive est des Rivers of America à Frontierland un manoir d'aspect délabré, d'architecture évoquant à la fois une demeure aux abords d'une petite ville du Far-West ou des maisons en bois de la fin du XIXe siècle à San Francisco. On peut voir notamment une maison étrangement similaire dans le film d'Alfred Hitchcock Psychose. La végétation avec ses arbres aux branches tordues et les abords aux détails « sinistres » (poussière, toiles d'araignée, lampes à moitié visibles, murs et bois écaillés artificiellement), adhèrent au thème et participent à l'atmosphère du lieu.

L'attraction étant finalement bien différente de ses « cousines », un nouveau nom lui a été donné. Au départ, elle aurait dû être nommée Ravenswood Manor en référence à sa légende. Mais un titre plus général, Phantom Manor, convenait mieux pour communiquer aux visiteurs la vraie nature du manoir (ce titre est d'autant plus judicieux qu'il s'agit d'un titre anglais parfaitement compréhensible pour les francophones).

Légendes

L'histoire générale de l'attraction The Haunted Mansion présente le manoir comme une maison de retraite pour fantômes sans logis, ce qui fait que la demeure est hantée par 999 fantômes. En 2006 et 2007, Walt Disney Imagineering mit en scène dans les greniers des attractions de Disneyland et du Magic Kingdom l'histoire de Constance Hatchaway, une mariée « veuve noire » qui épousa successivement cinq hommes riches qu'elle assassina tour à tour afin d'hériter de leur fortune.

Une histoire d'amour tragique a été spécialement créée pour le film Le Manoir Hanté et les 999 Fantômes dont le script est basé sur l'attraction.

Pour Phantom Manor, une légende entièrement nouvelle, inspirée des plus grandes œuvres fantastiques et gothiques, a été composée afin de plaire aux visiteurs européens, réputés plus exigeants que les américains. Selon certaines sources, Le Fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux en aurait été l'inspiration principale.

En voici la légende :
Thunder Mesa, 1860 : petite ville prospère de l'Ouest américain.

Un de ses fondateurs, M. Henry Ravenswood, possédait une mine dans les montagnes de Big Thunder Mountain, véritable poumon économique de la ville qui était exploité par la Thunder Mesa Mining Company. Une mine « maudite », car d'après des rumeurs, un « Oiseau Tonnerre », esprit indien se terrant dans les profondeurs de la mine, veillait sur un trésor inestimable et sur le filon d'or de cette même mine. Quiconque tenterait de le lui dérober s'attirerait les foudres de sa colère sous forme d'un tremblement de terre.

M. Ravenswood, qui possédait une des plus grosses fortunes de tout l'Ouest, s'était fait construire un manoir victorien sur la colline de Boot Hill. Il avait une fille, fiancée à un homme qu'elle aimait passionnément, mais qui, disait-on, n'aurait pas voulu habiter plus tard dans ce manoir, ce qui rendit M. Ravenswood fou de rage.

La veille du mariage, un terrible tremblement de terre semblant provenir de la mine frappa Thunder Mesa. Henry Ravenswood ainsi que sa femme Martha y perdirent la vie : l'« Oiseau Tonnerre » avait été réveillé. La mine fut fermée le lendemain, le jour du mariage de la fille Ravenswood, jour où le futur marié manqua à l'appel.

Désespérée, la mariée s'enferma dans le manoir, et plus personne ne sortit, ni n'entra dans la bâtisse à compter de ce jour. La mariée, disait-on à Thunder Mesa, attendait toujours son amour, le recherchant dans le manoir. Et on la voyait parfois regarder d'un air las par une des fenêtres du premier étage. Les arbres du jardin commencèrent à mourir, comme torturés par des esprits malfaisants et bientôt on commença à appeler le manoir « Phantom Manor ».

Trente années plus tard, en 1890, deux domestiques réussirent à s'enfuir du manoir, où ils disaient avoir été tyrannisés par des esprits maléfiques dont un semblait être M. Ravenswood. Le manoir fut rouvert aux plus courageux.

Adaptation dans la série

L'univers de l'attraction Le Manoir Hanté est adapté dans Once Upon a Time à partir de l'épisode "L'Orchidée Sacrée".

Dans la série, Madame Leota est une sorcière membre du Sabbat des Huit. À mi-chemin entre la vie et la mort, elle dirige depuis l'intérieur de sa boule de cristal la boutique Memento Mori où elle tient des séances de spiritisme. Grâce à un rite de résurrection, elle espère retrouver un véritable corps physique en sacrifiant la vie de quelqu'un d'autre. ("L'Orchidée Sacrée")

Autres adaptations

  • 1969 – Haunted Mansion, attraction de Disneyland, Disneyland Resort, Anaheim, Californie ;
  • 1971 – Haunted Mansion, attraction du Magic Kingdom de Walt Disney World, Orlando, Floride ;
  • 1983 – Haunted Mansion, attraction de Tokyo Disneyland, Tokyo, Japon ;
  • 1992 – Phantom Manor, attraction du Parc Disneyland, Disneyland Paris, Chessy, France ;
  • 2013 – Mystic Manor, attraction de Hong Kong Disneyland, Hong Kong.

Références

Cette page utilise du contenu sous licence Creative Commons de Wikipedia (voir les auteurs).
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .