FANDOM


Les Gardes d'Oz sont au service du Magicien, puis de Zelena et protègent notamment le Palais d'Émeraude.

Biographie

Les Gardes d'Oz habitent au Palais d'Émeraude et servent la personne qui dirige le royaume. ("Verte de Jalousie" ; "Un Cœur en Or")

Deux gardes protègent l'entrée de la grande salle du Palais d'Émeraude lorsque Zelena vient rencontrer le Magicien pour la première fois. Lorsqu'elle revient furieuse après avoir rencontré sa demi-sœur et Rumplestiltskin, elle utilise ses pouvoirs pour les écarter du chemin et accéder au Magicien. ("Verte de Jalousie")

Quelques années plus tard, Zelena attablée, un garde se précipite pour lui fournir du sel sur sa demande quand un de ses collègues vient l'informer qu'un homme requiert son aide. Ils ouvrent alors les portes pour le faire entrer et assistent à l'entretien, puis barrent la route à Stanum qui cherche à partir sur ordre de Zelena. ("Plus Jamais Seule")

Par la suite, deux gardes postés devant les portes de la grande salle laissent entrer Dorothy le jour de l'anniversaire de Zelena. Quand l'un deux pénètre dans la pièce, suite à l'intervention de Toto, il est tué accidentellement par une boule de feu que la sorcière destinait à la jeune femme. Deux gardes accompagnent ensuite la Méchante Sorcière de l'Ouest en visite au village des Munchkins pour déterminer lesquels aident Dorothy. Ils restent à leur poste quand Hadès apparaît. ("Jamais sans ma Fille")

Quand Robin de Locksley arrive à Oz sur mission du Ténébreux, il assomme involontairement un garde qui escortait le voleur Will Scarlet. Il se fait alors dérober son uniforme par Robin qui l'utilise pour pénétrer dans le Palais d'Émeraude. ("Un Cœur en Or")

Membre connu

Robin de Locksley

Article principal : Robin de Locksley

Robin de Locksley usurpe l'identité d'un garde pour pénétrer dans le Palais d'Émeraude afin de dérober un peu de l'Élixir du Cœur Blessé. Il en profite pour s'emparer d'un arc magique et une feuille du trèfle à six feuilles.

Anecdotes

Apparitions

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .